00:00|00:00
Profil (195)
Questions/Réponses (4)

Mon antre intemporelle.

Suivre
Tu n'es plus celle que j'ai aimé.
Ou peut-être m'étais-je faite trop d'idées,
Ou sans doute t'avais-je idéalisée?
Je n'aime plus celle que tu es.
Et dire que je peinais à t'oublier...
Tu n'es plus celle que j'ai aimé.
Tes lignes ne sont plus douces et pensées,
Ton langage ne va plus tout droit mon cœur toucher.
Je n'aime plus celle que tu es.
Fais attention, je commence sincèrement à t'oublier.
Et je commence à m'y faire sans peine.
Si un jour, tu souhaites me rattraper,
Fais le vite, sinon ce ne sera plus la peine.
Il n'y aura plus grand chose par ici,
Belle année à vous tous et tâchez d'être heureux.
"Ta gentillesse, ta douceur, ta bonté, tout l'amour que tu es capable d'apporter, ça te fait le mériter"
Tu ferais mieux d'aussi cacher tes yeux.
Car ils me disent la vérité...
Nourris moi de regards brûlants, de mots gentils, d'affection pure.
À toi, qui regarde mon évasion

Dis toi qu'à laisser le temps aller tu risques de me laisser partir aussi.
Prends soin de toi, Marie
J'aime les femmes audacieuses,
Ôde à cieux-ses...
Offrez moi de la chaleur,
ramenez moi à la vie dans sa plus douce forme.
Faîtes que mes joues redeviennent chaudes de niaiserie,
emportez mes rêves et matérialisez les du toucher d'une de mes mains.
Sans doute une des demoiselles les plus en mode "bas les couilles" niveau habits pour noël...
J'emmène au creux de mon ombre des poussières de toi...
Viens donc poser ton souffle sur mon épaule,
ton envie d'envol dans mon lit.
A s'en découvrir,
A s'en découvrir (de vêtements).
Et j'ai hâte, j'ai hâte de te voir danser, de te voir rire, de te voir m'appeler davantage du regard. Et j'ai hâte de la nuit que je passerai chez toi, j'ai hâte de découvrir la douceur de tes mains, de la charge de tes yeux. J'ai hâte de pouvoir te rassurer autant que tu me rassureras. J'ai hâte de te prendre dans mes bras, sans qu'il n'y ait personne autour. J'ai hâte qu'on flotte ensemble, qu'on se découvre.
Et puis à toi, nouvel amour.
Merci de comprendre qu'avec moi, il faut s'armer de patience. Merci de me proposer de partager des choses avec toi. Merci de revenir vers moi souvent, me faisant comprendre à quel point je peux avoir quelqu'un qui prend soin de moi. Merci de sourire, merci de ta petite culture artistique, merci de ta fraîcheur et de ton ouverture d'esprit. Merci de me laisser être la première femme t'envahir le cœur de la sorte. Merci de garder le mien au chaud.
Oh, et si, un jour, d'un éclair d'idée auprès de toi encore tu me veux.
Eh bien, sache que je ne serai pas celle à faire le premier pas.
Ce n'est pas que je t'en voudrai, ou t'en veux,
seulement je te ferai comprendre que ce que tu m'as fait ne se fait pas.
A toi, mon ancien amour.
C'est reparti pour froisser des brouillons, pour réécrire par dessus des vieilles lignes que j'aimais. Je te rassure, je ne t'oublierai pas, mais tu m'as prouvée encore une fois à quel point tu m'étais inaccessible. Ne me pleure pas, ne me manque pas, je t'en interdis après tout ça. Laisse moi vivre, laisse moi ressentir les lignes d'un nouveau corps, laisse moi être libre. Et je sais, je sais ce que c'est de se mordre les lèvres. Mais non, non, non, je ne les mordrai plus pour toi. Vas-y avec tes propres dents, vas-y puisque je n'étais que d'un passé le semblant.
Ma bouche tremble, 1
Mais qui vient donc y laisser son passage? 2
Je ne pensais pas que je pourrais une fois encore ressentir, 3
aussi fort, aussi intensément, aussi fort. 4

Cette touche te ressemble, 1
Encore plus vu qu'elle n'est plus sage. 2
Je ne pensais pas que je pourrais une fois encore retenir, 3 
sans aucun tord, aussi innocemment, à t'en faire perdre le nord. 4
J'adopte une nouvelle loutre humaine dans ma vie. 
Celle dont le livre préféré est le même que le mien. 
Celle qui chante, parle, de manière si douce et intelligente. 
Je me devais de l'inaugurer de mon coups de crayon !
C
De toute façon, tant que tu es dans les marges de ma vie, je me dois d'avancer sans toi.
Ce n'est pas sans pleurer nos brouillons de relations, mais je me dois de me protéger.
Passe de bons moments dans ses bras.
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9