J'ai réussi le chemin jusqu'au boulot, maintenant y a plus qu'à survivre à aujourd'hui.
On va y arriver 
C'est fou comment je ressens la vague de négativisme en lisant mes anciens posts. J'aurais envie de dire à la moi du passé à quel point il fait beau dehors.
Nous étions deux Darcy.
Envolés.
Young forever.
Nous avons dancé.
We danced.
Il souriait, chantait.
Je suivais, criais.
Mains dans la main
Elles sont endurcies ses mains
Hanches sur hanches
À droite on se balance

Peu importe, l'on verra bien
Ce que nous réserve le lendemain
je pense que ce qui m'empêche d'être heureuse c'est ma manie à tout vouloir cacher, à vivre dans le secret. j'ai peur qu'on sache tout ce que je fais, je veux pas qu'on donne son avis sur tel aspect de ma vie parce que si un tel n'est pas d'accord je pense que ça changerai ma perception des choses et je ne ferrai plus ce dont j'ai vraiment envie parce que ça déplait à cette personne.  Je veux juste qu'on me laisse tranquille et que je fasse ce que je veux mais je veux aussi qu'on aime et malheureusement lea liberté et la sécurité, on peut pas avoir les deux 
On m'avait pas prévenue qu'arreter les antidépresseurs allait être si difficile. J'ai l'impression de refaire mon sevrage d'alcool mais en pire parce que c'est fois que sais a quoi m'attendre 
Tu sais, je pensais justement à toi et à ce fameux soleil que je ne pourrais jamais atteindre car mes ailes sont trop fragiles.
Je ne veux pas me brûler, tu comprends ?
Allez ajd on range sa chambre et on prend soin de soi 
Et demain on va squatter dans la rue avec un plaid taper une pointe de ketamine et fumer au max

Hein quoi non
Le chemin va être long avant de retrouver une sérénité d'esprit putain je suis tellement partie en couille en même temps que tout ce qui m'entoure