J'ai envie d'écrire une histoire vrmt
Demain je vais chez esteban normalement ça me réconforte je suis apaisée quand je suis avec lui
Je suis en train de regarder les écoles de com et tous les tests d'admissions jsuis en panique totale, je suis capable d'abandonner un master à 8000 balles l'année juste parce que je veux pas passer un oral
Et en plus de ça, moi qui déteste attirer l’attention sur moi eh bien depuis que je revenue du sud je me balade en skate apparemment ça interpelle tout le monde à tel point que les gens sont obligés de me fixer quand ils me croisent. putain. 
Bonjour à tous,
J’espère que vous passez une bonne journée contrairement à moi qui vient quasi de me faire recaler pour une préparation militaire mdr.
On m’a toujours dit que je faisais plus jeune que mon âge et là pour le coup on m’a dit que j’étais trop vieille c’est une blague ?
Quand j’ai dit mon âge le gars m’a carrément dit « vous êtes trop vieille », moi qui pensais qu’il blaguait !
PUTAIN JE SUIS DEG. J’attends d’avoir un point info mais sinon je vais forcer je m’en tape.

L’avancement des projets perso s’annonce très bien.

-A
Hier j'ai vécu la pire journée de toute ma vie. J'étais en train de rouler mon feu passe au vert, la voiture devant moi démarre, je démarre aussi.
Tout à coup, un scooter arrive sur ma droite à toute vitesse, me percute sur l'avant et s'envole 3 voir 4m plus loin. J'ai littéralement vu cet homme faire un vol plané, taper le poteau et s'écraser contre le bitume. Cette scène m'a énormément choquée. Je me suis immédiatement garée sur le côté et je suis allée le voir. 

J'en ai vu des accidents, j'en ai vu des accidentés. Ayant été dans la police pendant plusieurs années, j'ai été témoin de beaucoup de choses mais ça ne m'était jamais arrivé personellement. J'ai cru que je l'avais tué. Il a été emmené par les pompiers. Heureusement il va bien. J'ai pris de ses nouvelles comme je le pouvais. 

Pendant que la police m'auditionne sur le bord de la route, mon téléphone sonne. C'est ma mère qui m'annonce que mon grand-père a un cancer du poumon et qu'il n'en a plus pour très longtemps. 

L'accident + mon grand-père qui est comme mon père car c'est lui qui m'a élevé, je crois qu'émotionellement je n'ai jamais été aussi mal.

Alors, depuis hier je ne mange plus et je me repasse en boucle l'accident. Je m'en veux énormément j'aurai pu le tuer. En plus, je suis motarde et je fais toujours extrêmement attention aux autres. Je ne sais pas comment ça a pu arriver. Je passe ma vie à protéger les autres et là c'est moi qui met en danger quelqu'un. Je ne souhaite plus conduire non plus. J'espère que ça va me passer car je n'ai jamais été comme ça. 

J'espère vraiment qu'il va se remettre de cet accident et que mon grand-père partira sans souffrir et en étant heureux. 
Des fois je suis juste fatiguée de me protéger je veux me lancer peu importe combien je vais souffrir, de toute manière je souffre déjà 
J'ai envie d'écrire un livre, wtf
Je suis capable de rester là, sans rien dire, sans rien faire, sans même rien penser, pendant de longues minutes. Je suis capable de me motiver à écrire un livre, de me motiver à être le roi du monde, et l’instant d’après tout devient vide. Il y a cette partie de moi qui ne s’effacera jamais, je crois. Cette agréable et infernale mélancolie a toujours été là pour moi, d’aussi longtemps que je me souvienne. C’est ma plus vieille amie.
Bonjour,
Je me réveille et de bon matin tout ce que j’ai en tête c’est le fait que l’année qui suit va être une parfaite merde mdr.
Je compte trop sur le « freestyle », d’un côté je me rassure en me disant que je vais trouver quoi faire et être productive pendant cette année et d’un autre côté j’ai peur d’arriver à septembre 2021 en ayant rien accomplis, pris aucun temps pour me ressourcer ou pour me faire plaisir, et le pire du pire serait de n’avoir toujours pas trouvé de projet pro pour ma poursuite d’études... Autrement dit un an de perdu et retour à la case départ.

-A