libérez mon sommeil
La seule explication, c’est que les récents doigts d’honneur de Dieu ont cramé mon système limbique et que celui-ci est en roue libre depuis. 
Mais sortez-moi de là, non de Dieu, vous voyez bien que je ne suis pas du tout habitué à ressentir des trucs et que je ne sais réagir que comme une tanche incapable de se gérer. Je me comporte comme un connard.  
boh pourquoi je me réveille aussi tôt
Dans mon dernier post, j'ai dit que je n'avais aucune émotion à donner et j'ai parler d'amour par la suite. Je sais, j'ai l'air de me contredire, n'est-ce pas ? 
Vous êtes chanceux, je vais encore vous en dire un peu plus sur moi aujourd'hui. Dans ma situation actuelle, je ne suis en amour avec personne et je n'ai pas de ce qu'on appelle des amis importants. 
Donc, je ne me suis pas contredit, je ne donne aucune émotion en ce moment et ce n'est pas près d'arriver. Je n'aime et je ne déteste personne.
On m'a demandé si j'aimais une personne puisqu'elle et moi on se « tag » presque tous les jours sur des images sur le réseau social qu'on appelle Facebook.
Suis-je en amour parce que je fais cette action ? Non.
Ce que les autres ne savent pas ou ignore, c'est que je suis un verseau. Ce n'est pas avec une action de ce genre que je vais développer des sentiments. Je ne ressens rien, vide, nothing, nada, choisissez le mot que vous voulez pour comprendre. Je n'ai pas d'émotion à donner aux autres.
De plus, cette personne est un cancer. Bien aimable soit-il, le ciel crie que se mixte est incompatible d'avance. Mais connaissez-moi, je ne m'arrête pas aux dires du ciel. J'ai déjà aimé un cancer. Bien que cette relation était intense, elle était vouée à l'échec. Je n'ai jamais détesté autant une personne de toute ma vie, et des détestables, j'en ai rencontré des milliers. Ne vous inquiétez pas, je peux détester mon ex, mais je lui ai donné tout l'amour que je pouvais donner.
Revenons à nos moutons, voulez-vous. Bien que je n'aie aucun sentiment pour cette personne, j'aimerais recommencer une relation et aimer de tout mon être. 
Sauf que je ne cherche pas quelque chose de beau, je cherche quelque chose d'intense, qui videra toutes les larmes que mon corps peut contenir. Quelque chose qui va virer mes trips, une relation mauvaise qui me fera découvrir et redécouvrir la souffrance.  J'ai besoin de ce genre de relation pour aimer. J'ai besoin de souffrir pour ressentir et nous devons ressentir pour aimer, vous me suivez ?
J'arrête de parler de relation et de ce cancer.
J'ai passé une journée agréable. 
Un collègue s'est mis derrière moi pour marcher à travers les couloirs de l'école en me disant que « j'intimidais » les gens et que j'étais bon pour « faire dégager les gens de mon chemin ». J'ai ri suite à cette remarque puisque je ne savais pas comment réagir. À y repenser, il est vrai que lorsque je marche, les gens me laissent souvent le trottoir ou détourne du regard. Je ne crois pas que ces réactions sont causées par le fait que je suis intimidant, mais plutôt par le fait que j'ai trop d'orgueil pour détourner le regard alors je fixe devant moi, le regard bien haut et déterminer à être plus haut que celui que je croise.
Voilà un peu qui je suis à travers cette humeur, un connard (riez).
Si tu ne plais pas aux drug dealer, tu ne plaieras à personne.
D'ailleurs, j'ai une tête d'ange.
Présentation
Je ne crois pas avoir beaucoup de choses à vous dire à propos de moi. Mes humeurs sont très changeantes, je suis un total « loner », mais je vous jure être totalement sain. Je suis ni jeune et ni vieux, je ne suis pas un adulte mais je ne suis pas un enfant non plus. J'ai des plaisirs coupables et je mens sans remords.
Ici seront mes humeurs
Je cherchais un endroit où partager mes paroles avec des gens et je suis tombé sur ce site que je classerais comme solitaire.