00:00|00:00
Profil (134)
Questions/Réponses (4)

Pour certains, la page est noire, un noir infini, cruel, insoutenable. D'autres emprunteront le rouge de la passion, ou bien le vert de l'espoir. Les possibilités sont infinies. La mienne est vide. ''This is my body, this is my soul''

Suivre
Yeah!
Il y a un moment où l'on décide de ne plus vouloir s'empêtrer dans tant de drame inutilement.
C'est son frère qui me parait le plus charmeur.

Et là ma sœur s'est mise dans le pétrin avec cette famille.
C'est fou comment je ressens la vague de négativisme en lisant mes anciens posts. J'aurais envie de dire à la moi du passé à quel point il fait beau dehors.
Nous étions deux Darcy.
Envolés.
Young forever.
Nous avons dancé.
We danced.
Il souriait, chantait.
Je suivais, criais.
Mains dans la main
Elles sont endurcies ses mains
Hanches sur hanches
À droite on se balance

Peu importe, l'on verra bien
Ce que nous réserve le lendemain
Cette petite bête <3
Il m'obsède. Tout le temps. Partout.

Pourquoi?

Ce que je connais de lui n'est qu'une infime partie de son extériorité.

Et pourtant.

J'ai son visage dans ma tête qui me hante, j'ai son sourire en souvenir qui me rend légère, j'ai ce moment où nos verres se sont cognés pour la première fois qui me passe en boucle dans la tête. Et lorsque je m'arrête, je vois toute la passion qu'il avait à danser.

Et pourtant.

Je n'oserai me prononcer.
Alors ce sera les sciences pour l'an prochain.

La majorité des pensées envers ce programme sont négatives, malgré qu'il soit le programme préalable à toute études universitaires connexes au monde de la science. La médiocrité des enseignants, la matière plus élaborée, les travaux de session, les examens, la vie sociale qui s'écrase, tout y passe.

Mon enseignante de chimie disait un truc dans le genre: Crois-moi, tout donner dans ce programme signifie beaucoup. Et là, elle continuait avec: ''une personne que je connais'' l'a fait, et malgré tous ses efforts elle n'avait pas obtenue une cote suffisante pour entrer en médecine.

Mais moi j'ai le rêve un peu niais de revenir un jour en région et d'y travailler, de m'installer paisiblement, près de la Terre , de la Vie et loin de l'insensibilité des villes.

Je sais que cela signifie beaucoup. Mais j'ai l'Ambition. Je crois que les deux prochaines années seront marquées d'efforts, et je l'espère, de réussite. Pour cela je m'éloignerai, et m'ancrerai là-bas pour quelques temps de mon existence.
Lui là, il sera où dans 10 ans?
Communication dans les médias-journalisme:
Je veux montrer, prouver, dénoncer, apprendre, surtout depuis la simulation parlementaire mais il y a aussi les lignes d'opinions à suivre et jamais une liberté d'expression a 100% et le secret professionnel (on peut pas tout dire ptn) puis les médias du Québec meurent tranquillement.
.
Sciences naturelles-médecine vétérinaire
Je veux prendre soin de mes petits animaux chéris, mais oulà je dois garder mes notes élevées. Sinon go Tremplin DEC.
.
Technique gestion d'entreprise agricole
Je veux garder la ferme familiale, c'est un mode de vie que j'adore au fil des saisons, mais est-ce que c'est pertinant d'avoir 2 propriétaires avec exactement la même formation? Je vois pas l'intérêt vu la multitude de tâches à accomplir.
.
Dep mécanique agricole
Pour être la mécano de l'entreprise, mais bon après tout je vois plus l'utilité que la passion de la mécanique.
.
Sciences humaines-monde-sciences politique
Probablement l'un de mes plus grands intérêts. Les élections ça me met dans tous mes états. Le hic c'est que je sais pas trop ce que je ferais en sortant de cette formation.
.
Sinon je veux voyager, un peu et parler espagnol. En fait je veux aussi découvrir des endroits, des histoires sur le Québec. Je veux aider les gens, du moins faire une petite différence. Je veux aussi toucher à la musique, c'est une priorité. Je peux pas vivre sans. Jouer ou découvrir, l'un ou l'autre ça me va. Je veux lire lire lire, lire par curiosité, par passion et pour l'instruction. Puis finalement pour les enfants on verra en temps et lieu, mais pour le moment mon avis est négatif X1000.
.
Vous croyez que la CO saura démêler tout ça?
.
La dernière fois qu'on m'a fait renconter une intervenante elle a gobé toutes mes histoires sans sourciller. Naïve.
Nonon tout va bien
Plus ça avance, pire c'est, on dirait. C'est un peu comme si à chaque fois que quelque chose de bien pourrait m'arriver, je prends peur et bousille tout.
Je pousse pourtant les gens à être ouverts, à écouter et à s'écouter (du moins c'est ce que je tentais de réaliser par le passé). Mais en fait, moi, je ne m'aime pas.
Les gens partiront. C'est inévitable. Pourtant à l'enfance on croit à l'éternel. Surprise surprise.
Le grand retour des absences

Maîtres dans l'art
Je sors enfin mes photos du Guatrmala. Je me disais qu'avec le recul je serais moins émotive, mais ça me hit trop fort. Ces gens, wow.
Dans ta tête le métal crie
Résonne l'amertume dans ton cœur sans prix
Et mortelle douce pluie
Grinçe le long de ta vie

Vois-tu épars gens insouciants
Et ta finesse destructeur amant

Cette chanson me hante depuis déjà 6 mois. C'est comme un saut en bungee, tu descends, tu descends, tu descends toujours plus bas... Puis ça te propulse haut, loin, mais nulle part à la fois. Pas à un endroit précis, pas un résultat satisfaisant, mais plutôt abstrait. Un paradoxe qui m'obsède. Je voudrais m'y perdre parfois, mais même ancrée au sol j'en perds la tête.
De l'air. J'ai besoin d'air. Les choses me dépassent.
Et puis les autres, ce qu'ils peuvemt penser, on s'en fout non? C'est entre lui et moi. S'ils sont pas d'accord alors qu'ils parlent d'autres choses.
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7