00:00|00:00
Profil (512)
Questions/Réponses (0)

“Agis de telle sorte que tu traites l’humanité aussi bien dans ta personne que dans la personne de tout autre toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen.” Fondements, Emmanuel Kant

Suivre
"L’opinion commune croit certes reconnaître quelque chose de fixe, d’achevé, de constant, alors qu’en réalité lumière et obscurité, amertume et douceur sont à chaque instant associées et reliées l’une à l’autre comme deux lutteurs dont tantôt l’un, tantôt l’autre prend l’avantage. Pour Héraclite, le miel est à la fois amer et doux, et le monde est lui-même une coupe à mélange qui doit être constamment agitée. Tout devenir naît de la lutte des contraires. Les qualités définies qui nous semblent durables n’expriment que la suprématie momentanée de l’un des combattants, mais la lutte n’en continue pas moins, le combat se poursuit éternellement. C’est en fonction de ce combat que tout ce qui se produit advient et c’est précisément ce combat qui révèle la justice cohérente et sévère, liée à des lois éternelles. Seul un Grec était en mesure d’inventer une telle conception pour en faire le fondement d’une cosmodicée." La philosophie à l’époque tragique des Grecs, Friedrich Nietzsche
Central region of the Milky Way
(Chandra data combined with radio data from the MeerKAT telescope, July 2019)
I hope no one who reads this book has been quite as miserable as Susan and Lucy were that night ; but if you have been - if you've been up all night and cried till you have no more tears left in you - you will know that there comes in the end a sort of quietness. You feel as if nothing is ever going to happen again.The Lion, the Witch and the Wardrobe, Clive Staples Lewis
Douce demeure, dont l'esprit s'est éteint. Aussi voluptueuse et solennelle tel un blizzard matinal. La technique a surpassé l'abstrait, l'imagination n'est plus, pandant que la logique se perpétue. Rêves emprisonnés, essenses perpétuelles et désinvoltes. Qu'en est-il de la parresse des lenteurs fécondes ? Plus aucun son, rien plus même que des vibrations seuls écailles des souvenirs éparpillés.  
"La doctrine, l'équité, l'amour pour tous ceux qui sont nos subordonnés et, pour tous les hommes en général, la science des ressources, le courage et la valeur : telles sont les qualités qui doivent caractériser celui qui est revêtu de la dignité de Général." L'art de la guerre, Sun Tzu
"Vers la fin de l'hiver, ce sentiment d'angoisse, d'isolement et simplement d'ennui prit de telles proportions que je ne quittais plus ma chambre, n'ouvrais plus le piano et ne prenais plus un livre en main. Lorsque Katia me conseillait de m'occuper d'une manière ou de l'autre, je lui répondais :
- Je n'ai pas envie, je ne peux pas, mais au fond de moi-même je me disais  « Pourquoi ? Pourquoi faire quoi que ce soit, alors que mes plus belles années se perdent inutilement ? Pourquoi ? » Et à ce POURQUOI, il n'y avait d'autre réponse que les larmes." La Sonate à Kreutzer, Tolstoï
"Ce n'est que dans la mesure où nous ne nous connaissons pas nous-mêmes qu'il nous est possible de nous réaliser et de produire. Est fécond celui qui se trompe sur les motifs de ses actes, qui répugne à peser ses défauts et ses mérites, qui pressent et redoute l'impasse où nous conduit la vue exacte de nos capacités. Le créateur qui devient transparent à lui-même ne crée plus : se connaître, c'est étouffer ses dons et son démon." Pensées étranglées, Cioran
"Tu es hanté par le détachement, la pureté, le nirvâna, et cependant quelqu'un en toi chuchote : « Si tu avais le courage de formuler ton vœu le plus secret, tu dirais : "Je voudrais avoir inventé tous les vices." »" Pensées étranglées, Cioran
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9