00:00|00:00

Bittersweet

Suivre
Ivres de joie nous étions là, côte à côte sur ce banc, à vivre ces futiles moments que la vie nous apporte. Ces moments de partage, de rire, de larmes. Ces moments qui deviendront par la suite de lointain souvenir, s'effritant avec le temps.

Myron



Il Elle avait ce quelque chose que les autres n’avaient pas.

Objectif de vie à atteindre :

•Devenir celle que je veux être
•Savoir jouer du violon, piano, orgue, harpe et guitare
•Avoir mes tatouages 
•Collectionner des objets anciens
•Faire de la plonger sous-marine
•Savoir parler et comprendre l'italien , le japonais , le coréen , le polonais et l'hindi
•Mener à bien mes projets
•Faire de la danse classique et participer à un ballet 
•Finir mes carnets personnalisés 
•Apprendre à chanter
•Développer ma culture personnel 
Trouver mon âme sœur ? 
•Voyager dans de nombreux pays
•Continuer le lolita 
•Vivre de mes passions
•Continuer de vivre 

Ophélie

I

''Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles 
La blanche Ophélia flotte comme un grand lys, 
Flotte très lentement, couchée en ses longs voiles... 
- On entend dans les bois lointains des hallalis. 

Voici plus de mille ans que la triste Ophélie 
Passe, fantôme blanc, sur le long fleuve noir 
Voici plus de mille ans que sa douce folie 
Murmure sa romance à la brise du soir
 
Le vent baise ses seins et déploie en corolle 
Ses grands voiles bercés mollement par les eaux ; 
Les saules frissonnants pleurent sur son épaule, 
Sur son grand front rêveur s'inclinent les roseaux. 

Les nénuphars froissés soupirent autour d'elle ; 
Elle éveille parfois, dans un aune qui dort, 
Quelque nid, d'où s'échappe un petit frisson d'aile :
- Un chant mystérieux tombe des astres d'or''


Arthur Rimbaud, 1870, Poésies

- C’est par ici qu’il est passé.


- Qui donc ?
 

- Un certain lapin.


- Vous en êtes sûr ? 


- Sur de quoi ?


- Qu’il est passé par là. 


- Qui donc ? 


- Le lapin


- Quel lapin ?


Alice in Wonderland (1951)
Bernard Werber c'est ce genre d'écrivain qui nous plonge littéralement dans son univers. Il a une vision si particulière de la vie et de la société, qu'on est subjugué par chaque mot, chaque phrase.
Quand je pense que l'été dernier j'ai failli le voir car il était en dédicace dans la ville où j'étais... 
Aha...
La grosse déception, foutu bouchon de vacance.
Détruit moi 


un peu plus 


chaque jour.

Il y a les moutons qui suivent le troupeaux et ceux qui décide de sortir du rangs.

Croit moi 
je suis fière 
de ce que
 je suis.

''Beauty isn't everything. It's the only thing.''
''Death is terrible for anyone. Young or old, good or evil, it’s all the same. Death is impartial. There is no especially terrible death. That’s why death is so fearsome. Your deeds, your age, your personality, your wealth, your beauty: they are all meaningless in the face of death.''

Le premier amour, 

aussi beau 

que déchirant. 

.
.
.
1 | 2