00:00|00:00
Profil (12)
Questions/Réponses (0)

La vie est mystère, perce- le.

Suivre
Quand je repense à tout ce qu'on a vécu ensemble ça me fait mal de me dire que peut être que pour toi ça ne représente plus rien aujourd'hui. Depuis que tu es parti je ne nous sens plus aussi uni. J'ai juste besoin d'être rassurée, peut-être n'en-as-tu plus envie ? Ta présence est nécessaire à ma vie mais cela semble être à sens unique. Tes sentiments m'échappent et ça me pique. J'ai l'impression que tu m'as abandonné, regrette-tu ce qu'on s'est promis ? Tant de questions j'aimerai te poser mais tu manques d'attention. 
Parfois je me demande pourquoi je m'attache si facilement aux autres. On m'a déjà dit plusieurs fois que je suis moi-même attachante. Seulement, j'ai du mal à gérer... lorsque je me suis attachée à quelqu'un je considère qu'elle ou il fait partie de ma vie et bien souvent j'oublie que chacun est susceptible de prendre un chemin qui diffère du mien et... c'est là que le sentiment de vide apparaît.
Je me suis rarement sentie aussi seule. Bizarrement, c'est un sentiment très douloureux. Je n'aurai jamais cru me sentir triste à cause de la solitude car j'ai toujours adoré être seule. Aujourd'hui ce n'est pas pareil, j'ai toujours été solitaire mais tout a changé. Je sais qu'actuellement je n'ai presque personne sur qui compter. Moi aussi j'aimerai savoir ce que ça fait d'avoir de très bons amis proches. Avant, même si j'étais solitaire, je ne me sentais jamais seule. Je pensais avoir d'assez bonnes amies mais je me rends compte que je me trompais. Parfois, je me dis que c'est ma faute quant à d'autre moment je me dis que c'est mon trouble qui me gâche la vie... mais au final j'ai vraiment l'impression de ne pas tomber sur les bonnes personnes pour moi.
J'ai juste besoin d'une épaule sur laquelle pleurer, papa tu es trop occupé, pas là pour m'écouter. Maman tu as déjà beaucoup à supporter moi je n’ai pas le droit de craquer. Je dois tenir bon. J'ai l'impression que si je m'écroule tout pars avec moi. Si seulement je pouvais m'adresser à quelqu'un et juste tout déballer. Au lieu de ça, je joue l'indifférence avec mon sourire *(dégueulasse et stupide) collé aux lèvres. C'est pour vous que j'endure ça toute seule. Le seul fait de m'imaginer vous inquiéter pour moi alors que ça ne va déjà pas de votre côté me fait trop de peine. Je vous aime trop pour ça.

*Après avoir pleuré et relu mon message je me suis rappelée qu'une sans abri à qui j'ai donné quelques pièces aujourd'hui m'a remercié pour l'argent mais aussi et surtout pour le sourire que je lui ai adressé me disant que ça lui faisait du bien et plaisir. Eh bien à moi aussi, ça m'a fait quelque chose j’ai été sincèrement touchée et cela me fait du bien en cet instant précis. C'est elle que je remercie et à elle que je pense. Mon sourire n'est pas toujours stupide. S’il a le pouvoir de réchauffer le cœur je ne devrais pas le blâmer de n'être que de façade quand je vais mal si cela m'aide à aller mieux et plait aux gens. En tout cas, en y repensant mon sourire naturel est revenu comme quand j'ai rencontré cette dame. Merci à vous Madame je vous porte dans mes prières : que Dieu vous bénisse, vous protège et vous guide vers un chemin de vie stable et prospère, Amen.
Désillusion : Perte de l'illusion, sentiment de quelqu'un qui constate que la réalité est différente de celle qui était imaginée ; désenchantement, déception, mécompte.
Tout est dit.
Enervée ? Non. En ROGNE ? Oui. Tu connais la colère ? Non, je veux dire la vraie colère qui te donne envie d'encastrer quelqu'un dans un mur ? Quand la rage t'envahi... que tu vois ROUGE et que tes poings se serrent. Je suis de nature douce et calme, il en faut énormément pour que je m'énerve et encore plus pour que je devienne violente mais bien sûr j'ai mes failles et des limites donc au bout d'un moment : j'explose. Je remercie ma patience légendaire pour ça. Fantasmer de jeter quelqu'un par la fenêtre mais seulement lui gueuler à la figure, avoir envie de serrer son cou de toute mes forces mais seulement le tenir fermement en lui disant de fermer sa gueule et de dégager vite avant que je dégénère pour du vrai. Dieu seul sait comme j'ai pris sur moi aujourd'hui. Alors toi, petite personne, putain d'objet de rage réjoui toi ! Vraiment réjoui toi car même dans des moments comme ça j'essaie toujours de ne pas dépasser certaines limites dangereuses.
Aujourd'hui première fois que je vais déposer un chèque sur mon compte. J'étais un peu perdu pour remplir le papier. J'ai toujours ce sentiment de ridicule qui ne me quitte pas. Comme si j'étais un véritable clown et que chaque acte que je posais méritait des rires et des railleries à tel point que le sourire bienveillant des gens devient suspect à mes yeux. Dur d'être comme ça.
Encore un petit moment avec toi avant de te laisser partir. Profite bien mon amour tu vas me manquer. A ton retour nous pourrons enfin commencer à faire tout ce que nous n'avons pas pu faire avant ton départ.
Oh mon Dieu je vais encore craquer et faire du shopping en ligne. Je ne peux pas m'en empêcher alors que vu ce qui me reste sur mon compte je devrais pas mdrr.J'aimerai que quelqu'un me dise de ne pas commander mais tous le monde me dit "allez profite !" 
Il me suffit de fermer les yeux et j'apprécie encore la sensation de ton corps collé au mien. La chaleur émanant de nos cœurs enlacés ne cesse de me hanter. C'était pour moi la première fois que je me sentais si profondément touchée… envahie par un tel sentiment d'entièreté. Tu sais... ma conscience trouve sa paix dans le creux de ton cou. Ce qui devait nous séparer nous a rapproché, merci de toujours m'aimer.
Un petit moment maintenant que ma plus chère amie ne prend plus de mes nouvelles et me répond une semaine après à chaque message que j'envoie. Toujours des réponses brèves, émoticones etc... Je me sens très contrariée et déçue, les moments comme ça me font me poser des questions sur les vrais sentiments des gens à mon égard... 

Hypersensible vous me direz ? Moi je dirai vivre à cent pour cent dans les bons... comme dans les mauvais moments.
En l'espace de quelques jours tant d'émotions à cause de toi. De l'angoisse à la tristesse et aujourd'hui de la joie. L'amour passionnel, c'est nous. Tu représente la montagne que j'ai choisi de gravir sur mon chemin.