00:00|00:00
Profil (10)
Questions/Réponses (0)
Comprenez, je vous aime.
C'est pour ça que je me comporte si mal avec vous.
Je me sens éteinte. Pour une fois, ce n'est pas la passion qui me ronge mais son absence.

Il y a quelque chose d'apaisant dans sa présence
Elle est si solaire et moi si triste. 
Je ne suis amoureux de rien
Je traverse la vie comme la rue sans regarder 
Tu es venue je ne t'ai jamais prise par la main
Nous savons que tout est mensonge nous avons
Des tâches d'encre dans les mains
À chaque fois le jour se lève nous suivons les rails
Il n'y a pas de traîne pas de voile de mariée même la
                                                     brume dans les branches 
Le jour n'en finit pas de se lever 
Ces éternité-mirages qui meurent sur le cadran