00:00|00:00
Profil (396)
Questions/Réponses (0)

“Agis de telle sorte que tu traites l’humanité aussi bien dans ta personne que dans la personne de tout autre toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen.” Fondements, Emmanuel Kant

Suivre
"1. Quand un savant distingué mais vieillissant estime que quelque chose est possible, il a presque certainement raison ; mais lorsqu'il déclare que quelque chose est impossible, il a très probablement tort.
2. La seule façon de découvrir les limites du possible, c'est de s'aventurer un peu au-delà, dans l'impossible.
3. Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie." [Les trois lois de Clarke] Profiles of the future, Arthur C. Clarke
Claude Monet
The Water Lily pond in the evening
"Quand vous saurez laisser vos pensées se dissoudre par elles-mêmes à mesure qu'elles surgissent, elles traverseront votre esprit de la même façon qu'un oiseau parcourt le ciel : sans laisser de trace." Khyentsé Rinpotché 
"L'on voit facilement que ce qu'exige cette critique, c'est encore une fois la vieille ontologie matérialiste. Mais quelle peut être la réponse du point de vue de l'interprétation de Copenhague ? [...] Demander que l'on « décrive ce qui se passe » dans le processus quantique entre deux observations successives est une contradiction in adjecto, puisque le mot « décrire » se réfère à l'emploi des concepts classique, alors que ces concepts ne peuvent être appliqués dans l'intervalle séparant deux observations. [...] L'ontologie du matérialisme reposait sur l'illusion que le genre d'existence, la « réalité » directe du Monde qui nous entoure, pouvant s'extrapoler jusqu'à l'ordre de grandeur de l'atome. Or cette extrapolation est impossible." Physique et Philosophie, Werner Heisenberg
"La notion d'interdépendance nous pousse à remettre fondamentalement en cause notre perception du monde et à avoir continuellement recours à cette nouvelle perception pour réduire nos attachements, nos peurs et nos aversions. La compréhension de l'interdépendance doit mettre à bas le mur illusoire que notre esprit à dresser entre « moi » et « autrui ». Elle rend absurdes l'orgueil, la jalousie, l'avidité, la malveillance. Si non seulement toutes les choses inertes, mais tous les êtres sont reliés, nous devons nous sentir intimement concernés par le bonheur et la souffrance des autres. Vouloir construire son bonheur sur la souffrance d'autrui et non seulement amoral, mais irréaliste. Les sentiments d'amour universel (défini dans le bouddhisme comme le désir que tous les être connaissent le bonheur et les causes du bonheur) et de compassion (le désir que tous les êtres soient délivrés de la souffrance et des causes de la souffrance) sont des conséquences directes de l'interdépendance. Prendre conscience de l'interdépendance engendre ainsi un processus de transformation intérieure qui se poursuivra tout au long du chemin de l’Éveil spirituel. Sinon, ne pas mettre nos connaissances en pratique, c'est ressembler à un musicien sourd ou au nageur qui meurt de soif par crainte de se noyer en buvant."« L'Univers dans un grain de sable », L'Infini dans le paume de la main, Matthieu Ricard et Thrinh Xuan Thuan
"Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie." (XXIII, Chapitre deuxième), Pensées, Blaise Pascal
"Il ne s'agit ni de condamner ceux qui agissent sous l'emprise de la haine, de l'avidité, de l'orgueil ou de la jalousie ni de tolérer ces émotions destructrices comme des composantes inéluctables de l'existence, mais de les traiter comme des symptômes de maux dont on ne peut se débarrasser, lorsqu'on en prend la peine." « A la croisée des chemins », L'Infini dans le paume de la main, Matthieu Ricard et Thrinh Xuan Thuan
"Pour tout ce que j'ai à faire
combien de temps m'est-il accordé ?

Cela, tu n'en sauras rien,
Tu as l'éternité et l'instant,
quelle importance ?

Le temps est l'hameçon des ténèbres,
ne te laisse pas leurrer,
n'aie d'autre souci que ta mission,
chaque jour." Les Jardins de Lumière, Amin Maalouf
"En tout être comme en toute chose se côtoient et s'imbriquent Lumière et ténèbres. Dans une datte que vous croquez, la chair nourrit votre corps, mais le goût suave, et le parfum et la couleur nourrissent votre esprit. La lumière qui est en vous se nourrit de beauté et de connaissance , songez à la nourrir sans arrêt, ne vous contentez pas de gaver votre corps. Vos sens sont conçus pour recueillir la beauté, pour la toucher, la respirer, la goûter, l'écouter, la contempler. ..vos cinq sens sont distillateurs de lumière. Offrez-leur, parfums, musiques, couleurs. Epargnez -leur la puanteur, les cris rauques et la salissure." Les Jardins de Lumière, Amin Maalouf
"Je ne parle pas d'autre chose que de l'ordinateur qui doit me succéder, déclama Pensées Profondes en retrouvant son ton oratoire coutumier. Un ordinateur dont je ne saurais encore calculer les simples paramètres de fonctionnement - mais que je concevrai néanmoins pour vous. Un ordinateur susceptible de calculer la Question à l'Ultime Réponse. Un ordinateur d'une si infiniment subtile complexité que la vie organique elle-même fera partie intégrante de ses unités de calcul. Et vous-mêmes prendrez forme nouvelle et pénétrerez dans l'ordinateur pour naviguer au long des 10 millions d'années de son programme ! Oui ! Et je concevrai cet ordinateur pour vous. Et le nommerai également pour vous. Et on l'appellera... La Terre." Le Guide du Voyageur galactique, Douglas Adams
"Comment mener mon existence ? Comment vivre en société ? Que puis-je connaître ? Ces trois questions ont préoccupés l'humanité à travers les âges. Idéalement, la conduite de notre existence devrait nous amener à un sentiment de plénitude qui inspire chaque instant et nous laisse sans regret à l'heure de la mort. Vivre en société avec les autres devrait engendrer le sens de la responsabilité universelle. La connaissance devrait nous révéler la nature du monde qui nous entoure et de notre esprit.
Ces mêmes questions sont au cœur de la science, la philosophie, la politique, l'art, l'action sociale et la spiritualité. Compartimenter artificiellement ces activités, comme cela se produit souvent de nos jours, rétrécit inévitablement notre vision de l'existence. Sans sagesse nourrie d'altruisme, la science et la politique sont des armes à double tranchant, l’éthique est aveugle, l'art futile, les émotions sauvages et la spiritualité illusoire." L'infini dans la paume de la main, Mathieu Ricard et Trinh Xuan Thuan
"Échec et Mat. Le jeu des Rois paraît-il. La meilleure école de la pensée stratégique. Une belle connerie oui. Les deux camps ont des pièces identiques et les règles sont immuables, c'est un bien pâle reflet de la réalité. Sorceleur, savez-vous pourquoi je joue aux échecs ? [...] Je joue aux échecs pour découvrir leur secret. Le sang coule dans les veines de ces pièces, tendez l'oreille et vous l'entendrez. Doum doum. Doum doum. Doum doum. Entendez-vous le son du cœur qui bat ? Quand je m’empare d'un pion, j'entends le bruit de la  chaire tranchée. Quand  je gagne une pièce, j'entends ses cris de douleur. Je voudrais ouvrir ces petits soldats de bois pour leur arracher la vérité. Comprennez-vous sorceleur ? [...] Non. Car seul un roi peut le comprendre. Un pion ne voit guère plus loin que les alliés à ses côtés et les ennemis qui lui font fasse. Un roi, en revanche, a une conception différente de l’échiquier. Ceux qui l’entourent sont ses pires ennemis, il est encerclé par sa propre cour. Échec et mort. Voyez-vous sorceleur, les échecs sont un art. L’art de sacrifier ses propres pièces. Comprenez-vous maintenant ?" The Witcher 3
"Fait passablement curieux, la seule chose à traverser l'esprit du pot de pétunias pendant sa chute, fut :
« Oh ! non, encore ! »
Bien des gens ont estimé que si nous savions exactement pourquoi le pot de pétunias avait pensé ça, nous en saurions bien plus sur la nature profonde de l'univers que ce n'est le cas à l'heure actuelle." Le Guide du Voyageur galactique (H2G2), Douglas Adams
Gustave Courbet
Le Désespéré
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9