Profil (5)
Questions/Réponses (3)

semper fidelis

Suivre
Le problème principal, avec ces histoires d'accouchement, (j'ai moi-même vu le très intéressant documentaire « Tu enfanteras dans la douleur ») c'est que l'acte en lui-même de nos jours est devenu beaucoup trop médicalisé. Il s'agit d'une chose relevant de la nature humaine, pure et simple, et pourtant le fait d'aller à l'hôpital pour avoir son enfant - l'hôpital, l'endroit pour les malades, où l'on est entouré d'un groupe entier de personnel médical, où il y a des quotas, des méthodes artificielles de déclencher l'accouchement, toute une panoplie de matériel et médicaments pour le « faciliter » - avec tout ce que ça implique est devenu complètement banal, généralisé. Les violences gynécologiques/obstétricales, c'est le symptôme du problème de cette banalisation, de cette chosification d'un acte naturel.
« We used to marry until death do us part, today we marry until love dies. We used to marry and have sex for the first time, today you marry and you stop having sex with others. You used to have monogamy, one person for life, today monogamy is one person at a time ; and everybody says : « I'm monogamous in all my relationships. » 
And it implausably makes sense. »
https://journals.lww.com/greenjournal/Fulltext/2014/03000/Second_Stage_of_Labor_and_Epidural_Use__A_Larger.8.aspx
« Pourquoi donc avons-nous le corps délicat, frêle et tendre,
Inhabile à la fatigue et aux embarras de ce monde,
Si ce n'est pour que nos cœurs et nos douces qualités
Soient en harmonie avec notre nature extérieure ? »
« La pilule a été créée pour être un perturbateur endocrinien. Cela fait marrer tous les toxicologues, qui savent cela depuis longtemps ! Les hormones de la pilule — notamment l’éthinylestradiol — sont mille fois plus puissantes que le bisphénol A, que l’on a interdit dans les contenants alimentaires. Pourquoi décider qu’un perturbateur endocrinien comme le bisphénol A doit être interdit pour tout un chacun et considérer que des molécules encore plus puissantes ne posent aucun problème sur le corps des femmes ? »