Profil (208)
Questions/Réponses (12)

Elle fait cat.

Suivre


Je sens brûler en moi un désir sauvage d'éprouver des sentiments intenses, des sensations ; une rage contre cette existence en demi-teinte, plate, uniforme et stérile ; 
une envie furieuse de détruire quelque chose, un grand magasin, par exemple, une cathédrale, ou moi-même ; une envie de commettre des actes absurdes et téméraires, d'arracher leur perruque à quelques idoles vénérées, de munir deux ou trois écoliers rebelles du billet tellement désiré qui leur permettrait de partir pour Hambourg, de séduire une petite jeune fille ou de tordre le cou à quelques représentants de l'ordre bourgeois.
 Car rien ne m'inspire un sentiment plus vif de haine, d'horreur et d'exécration que ce contentement, cette bonne santé, ce bien-être, cet optimisme irréprochable du bourgeois,
 cette volonté de faire prospérer généreusement le médiocre, le normal, le passable.




"Nous sommes les protecteurs de la loi que nous voulons, immuable, sculptée dans l'éternité. 
Le peuple est mineur, la ville est malade, la répression est notre vaccin. La répression est la civilisation !"




Ahaha.
(Celle ou celui qui connait cette référence : yeah !)


L'effleurement
Les fleurs mentent



✹ 

 Je suis passée sur terre d'un pas de danse !
 Fille du ciel ! 
Un tablier plein de roses !  Sans écraser les jeunes pousses ! 
 Je le sais, je mourrai au crépuscule, ou le matin ou le soir !
 Dieu n'enverra pas une nuit d'épervier pour mon âme de cygne !
 D'une main douce,  j'écarterai la croix sans l'embrasser, 
 Je m'élancerai dans le ciel généreux pour un dernier salut.
 La faille du crépuscule, ou le matin ou le soir et la coupure du sourire... 
Car même dans le dernier hoquet je resterai poète !


 ✹ 


J'aimerai me déchaîner sur une toile qui fait 20 fois ma taille. 
Et coudre dans la toile 
Puis coller de la peinture et du verre coloré partout
 Et coudre des journaux 
Et des visages à masque 
Partout partout 
Il me faut de grands gestes égaux aux randonnées de pensées dans ma tête.  

 Le papier et le crayon ne suffisent plus pour s'exprimer, pour parler 







« La technique et le style de Jérôme Bosch 
ne procèdent ni des traditions d'un atelier, apprises, répétées ou perfectionnées, 
Ni de l’assimilation d'une technique étrangère. 
Phénomène qui, depuis Jan van Eyck, ne s'était pas renouvelé : 
ils sont l'expression la plus juste et la plus directe 
d'une conception de l'univers.»





Japon




Groenland




« J’ai mis du temps à comprendre mes nymphéas… 
Je les cultivais sans songer à les peindre… 
Un paysage ne vous imprègne pas en un jour… 
Et puis, tout d’un coup, j’ai eu la révélation des féeries de mon étang. 
J’ai pris ma palette. 
Depuis ce temps, je n’ai guère eu d’autre modèle

Le motif est quelque chose de secondaire, 
Ce que je veux reproduire,
 c’est ce qu’il y a entre le motif et moi »




Pologne




Errò

On est cerné par les images, il est impossible de leur échapper. 
Il me semble que je suis comme une sorte de chroniqueur, de reporter qui rassemblerait toutes les images du monde, 
et que je suis la pour en faire la synthèse .




L'Est de l'Ukraine est en proie depuis avril 2014 à un conflit entre les forces gouvernementales et des séparatistes prorusses. 
En quatre ans, cette guerre a fait plus de 10 000 morts. 
Mais on en parle si peu. 
Un silence qui est « une tragédie dans la tragédie »





Ukraine 






 ET TOI
 ET TES PUTAIN DE SENTIMENTS 
 TES SENSATIONS 
 C'EST CA LE RÉEL. 

 ✹


Merci à Ludmila pour ce portrait ❤




L'esclavage
Le fantôme sort de sa tombe.
Libye.




1 | 2 | 3