Et c’est est fini de mon malheur puisque je lis Schopenhauer insulter les femmes, les allemands, les académiciens et les français !