Tu me suicides, si docilement 
Je te mourrai pourtant un jour