Profil (164)
Questions/Réponses (3)

cam the lad and her knife

Suivre
« dommage que ça ne tourne pas rond chez toi » 
Tout devient clair. J'aimerais pouvoir te montrer cette clarté. Ne t'inquiète pas tout va bien. Tout va foutrement parfaitement bien. Je comprends maintenant que les limites entre le son et le bruit sont des conventions. Toutes les limites sont des conventions, qui attendent d'être dépassées. Chacun peut dépasser n'importe quelle convention si d'abord, on peut concevoir soi-même de le faire. Dans un moment comme celui là, je peux sentir battre ton cœur aussi clairement que je peux sentir le miens alors, je sais que cette séparation n'est qu'une illusion. Ma vie s'étant bien au-delà des limites de ce que je suis.
I live for now, not for what happens after I die. I’m going to hell, not heaven. The devil has all the good gear. What’s God got? The Inspiral Carpets and nuns. Fuck you are. And then I brighten up.
Certaines caractéristiques de l'être humain dépassent la performance, l'entendement, l'éducation. Elles sont innées. Le mensonge, la douceur, la tricherie, la tromperie, le calme assourdissant, le pouvoir, la force mentale, la bienveillance. Ces données inscrites à l'Homme ne dépendent plus de nos environnements, si elles sont alors accrochées à notre génétique. Elles ne sont plus des valeurs, elles font parties de notre corps, une branche en plus à notre masse nerveuse. Ne cherchez pas à prétendre être une autre personne.
Il sort du métro et s'arrête dans un bar pour boire quelque chose qui effacera le froid qui le transit. Il voit son propre reflet à travers les vies de tous les hommes solitaires ici, cherchant, eux aussi, n'importe quelle raison pour ne pas rentrer chez eux. Restant dans son coin, il boit sa pinte de bière, sans jamais jeter un regard au miroir reflétant les gens qui passent. Puis en partant, il trébuche, et se demande si c'est à cause de l'alcool dans son estomac ou de la larme dans son œil. Il voyage de station en station comme si le temps s'inversait. « Oh » résonnait-elle encore. « Je suppose que tu penses rarement à moi maintenant. Maintenant que tu as ta propre famille. Néanmoins c'est un tel bonheur de sentir ton corps. » Il ouvre les yeux à l'annonce de son arrêt, et rentre s'allonger à côté d'un corps tiède, qui sent la tarte aux pommes et le savon pour bébé. Il s'endort péniblement en penser à demain soir, et à la voix du métro.
Avant de pouvoir changer le monde,
vous devez réaliser que vous-même en faites partie.
Vous ne pouvez pas rester dehors à regarder dedans.
Et ils tuent des millions si le profit leur en donne l'ordre. Ils vous ont ciblé, les canons nucléaires. 
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8