Profil (164)
Questions/Réponses (3)

cam the lad and her knife

Suivre
Je voulais te partager mes peurs, t'introduire dans mes cauchemars. Je voulais te mettre dans la cage avec les oiseaux bleus, et te bercer de mes bras gantés jusqu'aux coudes. Tu garderais ton odeur, et ta maman pourrait venir te chercher. Comme pour les autres créatures. Tous ces habitants de la cage. Tous. Étaient d'accord pour avaler mes sanglots, pour s'étouffer entre mes seins. Tous. Bienheureux crédules, jadis, désormais embaumés, avec ce même sourire immobile et vide qu'ont les poupées de cire. Tous.
Mais toi. Toi. Loin des ligatures des porcelaines tristes, loin des étagères sur lesquelles elles trônent en trophée, loin des vitrines de jouets oubliés. Toi. Sur ce radeau en bois de vanille, d'épines de roses, ce radeau fleurissant. Au cœur des eaux, une petite germe pousse.
Le jeu, la vie, le hasard, la chance, la vie. 
Tomber sur un six au jeu est particulièrement difficile, tout autant que de tomber sur un trois, un cinq, ou n'importe quel chiffre, ce sont les mêmes probabilités. 
Ma date de naissance, la vie, encore. 
Combinaison redoutée.

Fleur psychédélique, surnom, philosophie positive, mes yeux, à l'envers, true detective, infini, trou noir.
Kaval'cat
Scatterbrained team 
demain deux nouveaux tattoooooooooooos
1345 jours au total d'un premier baiser
en comptant de la sorte, cela date d'hier
hier était notre dernier
ce matin je t'ai rencontré
demain jour 1
1346
1347
0
1348
toi
toi
toi
toi
toi
toi
et pour toujours 
J'aimerais mieux être un superbe météore, chacun de ses atomes irradiant d'un magnifique éclat, plutôt qu'une planète endormie. La fonction propre de l'homme est de vivre, non d'exister. Je ne gâcherai pas mes jours à tenter de prolonger ma vie. Je veux brûler tout mon temps. 
Vision.
La mort des amants est ressuscitée, mille fois incinérée, mille fois revenue de la terre.
Les roses repousseront par dessus le tombeau, en dessous des cieux bleus du prochain hiver.
La mort des amants passe à la radio, et les accords résonnent à l'envers.
Le bassiste en deuil, se cache  et pleure de sa mélodie funéraire. 
Il a les mains pleine de sang, la rime est précaire.
Petite fille gâtée, petite scandaleuse, 
Regarde s'effondrer des ombles vénéneuses, 
Le ciel est en avance, la vie est en retard, 
De verts macchabées dansent au creux de sa mémoire.
A toi mon assassin, mon enfant, mon amour,
A présent que je vole, à présent que tu cours,
Je n'aurais de cesse, tu le sais, 
Je n'aurais de cesse, de te hanter toujours, 
Et je te condamne à l'amour.
Souvent, il me semble que la nuit est encore plus colorée que le jour.
Un oiseau en cage au printemps sait fortement bien qu'il y a quelque chose à quoi il serait bon, il sent fortement bien qu'il y a quelque chose à faire, mais il ne peut le faire, qu'est-ce que c'est ? Il ne se le rappelle pas bien, puis il a des idées vagues, et se dit "les autres font leurs nids et font leurs petits et élèvent la couvée", puis il se cogne le crâne contre les barreaux de la cage. Et puis la cage reste là et l'oiseau est fou de douleur. "Voilà un fainéant", dit un autre oiseau qui passe, celui-là c'est une espèce de rentier. Pourtant le prisonnier vit et ne meurt pas, rien ne transparaît en dehors de ce qui se passe en dedans, il se porte bien, il est plus ou moins gai au rayon de soleil. Mais vient la saison des migrations. Accès de mélancolie, -mais disent les enfants qui le soignent dans sa cage, il a pourtant tout ce qu'il lui faut - mais lui de regarder au-dehors le ciel gonflé, chargé d'orage, et de sentir la révolte contre la fatalité en dedans de soi. "Je suis en cage, je suis en cage, et il ne me manque rien, imbéciles ! J'ai tout ce qu'il me faut, moi ! Ah, de grâce, la liberté, être un oiseau comme les autres oiseaux !"

Une ou deux ne suffiront pas. Parce que je veux tout. Et une gorgée ou une cuillerée ne suffiront pas. Parce que je veux tout. Et j'espère. J'espère que tu comprends ce que j'en pense. Elle a dit : " Si l'amour est une coupe empoisonnée alors bois là entière. Parce qu'une gorgée, ou une cuillerée ne te suffira pas a part pour tout te gâcher." J'espère que tu comprends ce que ça signifie.
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8