00:00|00:00
Profil (275)
Questions/Réponses (21)

Foutoir de pensées vides.

Suivre
Va-t-il encore se rapprocher de moi, en cette soirée si douce ? 
Va-t-il encore effleurer délicatement mes doigts avec les siens ? 
Va-t-il encore passer sa main d'un geste tendre sur ma peau ? 

Je culpabilise déjà. 
Je te hais, tu me donnes envie de gerber !
Je crève chaque jour un peu plus à cause de toi, à cause de nos souvenirs en communs, de notre relation pourri jusqu'à la moelle. Tandis que toi, toi tu n'en as rien à foutre, tu oublies tout de nous, tu ne penses sûrement même plus à moi...

Putain mais dégage de ma vie !
Une nuit en forêt, à la lueur d'un feu, tout en écoutant du Lana Del Rey.
Quoi de plus apaisant ?
Et ce soir, est-ce que je serai heureuse là-bas ?
Je suis épuisée et torturée par la souffrance physique.
Mais elle empêche la souffrance psychique de revenir, alors j'aime ça.
C'était, malgré tout, sacrément magnifique.
Je suis tellement exténuée. 
J'ai mal partout, même dans la moindre articulation du doigt. Je ressemble à une vieille poupée rouillée et toute pleine de poussière, qui grince à chaque mouvement. 

Tout compte fait mon "demain" ne m'a pas rendu si heureuse que ça... 
Demain je vais être heureuse. 
(Peut-être)
Je ressens ce besoin de repenser à notre relation et de pleurer tous ces souvenirs, pour pouvoir avancer peut-être... Mais j'en ai tellement marre de sentir les larmes couler sur mes joues chaque nuit, d'avoir les yeux qui brûlent, et cette envie folle d'éjecter le sang de mon corps meurtri.

 Je suis lassée. 

Aujourd'hui était plutôt une bonne journée. Je n'avais pas tellement le manque de toi, ni cette tristesse habituelle qui me pèse extrêmement. Et je me suis gavée de myrtilles, ça fait du bien. 

Et je retourne à mes songes, 
Loin de cette réalité qui me ronge...
C'est long deux mois... 
02h57. 
J'ai peur de dormir. 
Et j'ai peur de me réveiller. 

Je suis dépassée par la réalité. Je ne comprends pas comment une chose si belle, si remplie d'amour... a pu se transformer en un cauchemar ambulant rempli de haine. 

 Mes yeux me piquent. 

J'ai peur du futur. Encore plus que du présent.
 En grande partie quand il est ramené à toi. 


Est-ce que quelqu'un ici aurait de jolis films à me conseiller ? 
(Je suis preneuse pour tout genre de films!)


Tu ne cesseras donc jamais de me faire pleurer ? 


Tiens, je n'ai pas bu une goutte d'alcool aujourd'hui. Ça fait... longtemps.. que cela ne met pas arrivé. 
...
Je vais aller me chercher un peu de rhum.

Pourquoi vous vous obstinez à vouloir me voir, à vouloir me parler ? 
Pourquoi vous cherchez tant à me changer ? 

J'aime ma solitude et je ne veux pas vous voir. Je déteste avoir à faire un effort immense pour réussir à tenir une conversation en face à face pendant une heure, alors que je n'en ai même pas envie. 
Foutez-moi la paix. Merci. 
3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11