00:00|00:00
Profil (293)
Questions/Réponses (21)

Foutoir de pensées vides.

Suivre
Le matin n'était apparemment pas envisageable.
Se pointer à 16h ça le fait aussi ma foi, quand on apprend à se foutre des gros yeux.
Here we go again !
Demain hein ? Si je trouve le courage de me lever..! 
Oh que la maladie est agréable quand elle octroie une pause à mon âme !
Comme ce monde est complexe... 

Les âmes noircies paraissent tellement plus douces malgré toutes leurs plaies suintantes.
Et moi, je me trimbale seule avec les souvenirs d'une personne qui n'existe plus. 
C'est certainement une mauvaise idée de revoir Eternal Sunshine of the Spotless Mind ce soir, mais c'est comme si j'en avais besoin
J'angoisse dans un silence morbide.
"Tu as vraiment une sale tête, ça ne va pas ?" 

Il semblerait que tu acceptes enfin la réalité, bien ! Alors non, vois-tu, aujourd'hui le dégoût, la haine, et la peine se jouent d'une danse sans fin dans ma tête. J'ai envie de vomir, de frapper très fort, puis de mourir ensuite. Mais aujourd'hui encore, même si je tente d'apaiser mes souffrances avec ces quelques mots postés sur un site réconfortant - bien que plutôt morne -, elles n'en restent que plus douloureuses. Je ne parviens pas à trouver de paroles assez fortes pour transmettre toute ma douleur. Ce que j'écris là me semble si infime, que cela m'entraîne d'avantage dans les tréfonds de mon esprit morose. 
Je devrais sûrement écrire tout ceci autrement. 
À défaut de ne pouvoir évacuer le mal par des mots, je ferais couler ce dans quoi il est ancré. 
J'aimerais bien savoir, j'aimerais beaucoup savoir, comment je suis censée survivre, tenir la route, ainsi ? 
Je passe le seuil de ma porte et je fond en larme. Elles ruissellent le long de mes joues avant de se fissurer dans mes cheveux, toutes celles que j'ai retenues - et bien d'autres encore - durant cette longue et affreuse journée. Mais je n'ai que quelques secondes. Il faut déjà que je reprenne la sale besogne, jusqu'à minuit, une heure peut-être, ou encore plus. Pourquoi est-ce ainsi ? Pourquoi n'ai-je pas le choix ? Comment suis-je censée gérer toutes les horreurs qui m'heurtent et me lassèrent de l’intérieur en ayant aucun "répit"? À ce rythme là je vais être dans l'obligation de ne plus dormir. Diable, ô combien cela est dangereux au stade où j'en suis. 
Tuez-moi.
J'ai peur. 
3 petits jours, et tout sera multiplié par 10. Peut-être plus. 
Mais c'est déjà trop.
De retour... 
Il faut que j'extériorise, ça me ronge à petit feu.  
Toujours la même haine. 
Quoique... non.
Plus forte. :) 
...
Je vais finir par réellement devenir folle, ahah. 
Et dire que je verse un million de larmes pour toi..... encore.
La vie est tellement à chier putain, sérieux, c'est de la merde. 
Je ne comprendrais jamais ceux qui me gueulent dessus que le vie est belle et qu'il faut en profiter...
Allez vous faire foutre ? 
3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11