00:00|00:00
Profil (275)
Questions/Réponses (21)

Foutoir de pensées vides.

Suivre
Je veux disparaître. Tout cela m'épuise. 
Les choses se concrétisent. 
Ça met du baume au cœur meurtri. 
Mes larmes sont remplies de haine. 

Elle est là, elle est revenue.
Et je n'aurais pas du en parler.
I.
damn, you're so fucking stupid. 
J'hallucine, je rêve. 
Toi, tu es en train de mourir, une férue de drama.
Lui, il veut paraître ange en ayant le diable qui lui tient la main.
Mon sauveur, rien. Juste du rien, mais c'est de trop.
Le monde ne tourne pas rond. God, damn it! Stop it. 
Et je souris. 
Peut-être es-tu en train de me sauver ? Je te demande de ne pas t'arrêter, s'il te plaît. 
Même si nous sommes si différents, D. 
C'est étrange de réécouter cet album. Toutes ces chansons qui ont eu tellement de sens pour moi, il y un an. Je les connais toutes par cœur, encore. Mais les paroles ne résonnent plus désormais...
Elles sont comme mortes, comme toi
CDP
Il semblerait que les choses soient plus bizarres que prévu. Quelque chose m'échappe. 
Mais est-ce que j'en ai vraiment quelque chose à foutre ? 
Que veulent dire tous ces regards tournés vers moi ? 
Les siens, ceux que j'ai surpris tant de fois aujourd'hui en me retournant. Ceux-là même qui semblaient rêveurs, timides, ou d'autres fois encore désireux. Peut-être a-t-elle raison, T.
Oserait-il enfin songer à mélanger nos deux mondes ?                                                                        D.
C'est une grosse claque qui semble te revenir lentement en pleine face ! 
J'ai espoir, j'ai espoir que tu y arrives enfin, jusqu'à ouvrir complètement les yeux sur ta monstrueuse stupidité ! Doucement tout de même, trop d'espoir n'amène jamais rien de bon... Oh, mais tu ne peux t'imaginer comme je suis toute excitée à l'idée d'observer ce merveilleux spectacle ! Le commencement est déjà grandiose !

N'abandonne pas, vil petit être victime de lui-même, continue, je t'en pris. 
Mon "cher", tu as beau dire toutes ces horreurs à mon sujet pour essayer de t'en convaincre au plus profond de toi-même... 
Les gestes ainsi que les regards insistants ne trompent pas.
Le matin n'était apparemment pas envisageable.
Se pointer à 16h ça le fait aussi ma foi, quand on apprend à se foutre des gros yeux.
Here we go again !
Demain hein ? Si je trouve le courage de me lever..! 
Oh que la maladie est agréable quand elle octroie une pause à mon âme !
Comme ce monde est complexe... 

Les âmes noircies paraissent tellement plus douces malgré toutes leurs plaies suintantes.
Et moi, je me trimbale seule avec les souvenirs d'une personne qui n'existe plus. 
C'est certainement une mauvaise idée de revoir Eternal Sunshine of the Spotless Mind ce soir, mais c'est comme si j'en avais besoin
J'angoisse dans un silence morbide.
2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10